Découvrez nos services d'accès au réseau et aux marchés - Cataliz Visualisez les données publiées par RTE Téléchargez les données publiées par RTE La bibliothèque Développez vos applications Toutes les actualités

Pour une année donnée, la méthodologie de détermination du besoin total en réserve rapide (environ 1000 MW de mFRR) et respectivement en réserve complémentaire (environ 500 MW de RR) est donnée par l’accord de bloc. Pour une journée donnée, le besoin en réserve rapide correspond au besoin restant à couvrir pour la journée après déduction du volume de réserve rapide attribué à l’appel d’offres annuel (deux tiers du besoin total de 1000 MW pour 2021), majoré des éventuels volumes de réserve rapide résiliés par les acteurs lauréats de l’appel d’offres annuel suite à la possible modification des engagements initiaux. Pour une journée donnée, le besoin en réserve complémentaire correspond au besoin restant à couvrir pour la journée après déduction du volume de réserve complémentaire attribué à l’appel d’offres annuel (deux tiers du besoin total de 500 MW pour 2021), majoré des éventuels volumes de réserve complémentaire résiliés par les acteurs lauréats de l’appel d’offres annuel suite à la possible modification des engagements initiaux.

La méthode de dimensionnement de l'aFRR est décrite dans l'accord de bloc de RTE.

Afin de garantir l'équilibre entre l'offre et la demande, RTE contractualise des disponibilités de réserves de puissance auprès des acteurs d’ajustement et des responsables de réserve.

  1. Les réserves primaires et secondaires sont contractualisées auprès des responsables de réserve respectivement par un appel d'offres journalier européen (FCR Cooperation) et par un appel d'offres journalier national. En contrepartie de leur engagement contractuel sur les réserves, les responsables de réserve reçoivent une rémunération conformément aux règles services système fréquence. Le prix affiché correspond au prix marginal rapporté au pas demi-horaire.
    L’appel d’offres pour la réserve secondaire est suspendu jusqu’à nouvel ordre, les capacités sont contractualisées par prescription auprès des acteurs obligés conformément aux règles services système fréquence.
  2. La garantie de réserve tertiaire est contractualisée par appel d'offres auprès des acteurs d’ajustement. Elle permet de garantir un volume fixe de réserve tertiaire mobilisable en 13 min (environ 1000 MW) et de réserve tertiaire mobilisable en 30 min (environ 500 MW). Un premier appel d’offres, annuel, a lieu chaque année pour l’ensemble de l’année civile suivante sur une période allant du 1er janvier au 31 décembre. Un second appel d’offres, journalier, vient compléter l’appel d’offres annuel en contractualisant des volumes de réserves en J-1 pour la journée J. En contrepartie de leur engagement contractuel sur les réserves tertiaires, les acteurs d'ajustement reçoivent une prime fixe basée sur le volume offert et sur le délai de mobilisation d'activation. Le prix affiché correspond au prix marginal retenu rapporté au pas demi-horaire. 

Réserves contractualisées d'ajustement

Les marges représentent un volume de puissance disponible pour RTE pouvant être mobilisé pour faire face à des aléas de production ou de consommation. Elles sont donc une des composantes essentielles de la conduite du système en sûreté.

RTE propose dans cette page une publication des marges disponibles à la hausse et à la baisse sur la journée, des marges requises au risque 1% ainsi que du déséquilibre prévisionnel France.

Ces publications sont initialisées dès le J-1 puis réactualisées au fil de la journée, en fonction des meilleures hypothèses à notre disposition.

Le volume de « mFRR » et de « RR spécifique » correspond à l’agrégation des offres d'ajustement issues des listes d’engagement en réserve rapide et complémentaire.

Le volume de « RR standard » et de « RR standard restricted » correspond respectivement au volume agrégé des offres de RR standard partagées à la plateforme TERRE et au volume agrégé des offres de RR standard filtrées. 

Le message d'information (intitulé message d'alerte dans les règles MA-RE) est envoyé dès le J-1 lorsque le volume de moyens disponibles sur le mécanisme d'ajustement activables en tenant compte du déséquilibre prévisionnel est inférieur à la marge requise. Ce message a pour vocation d'informer les RE du déséquilibre potentiel à la pointe de demande, afin qu'ils prennent des actions et les acteurs d'ajustement, afin qu'ils soumettent à RTE des offres complémentaires.

Le message de besoin potentiel d'activation des offres complémentaires (intitulé mode dégradé dans les règles MA-RE) pour équilibrage est émis sur le même critère que le message d'information précédent. Ce message vise, au plus proche de la fenêtre opérationnelle, à informer les acteurs d'ajustement de l'activation potentielle de leurs offres complémentaires et les responsables d'équilibre, d'un impact potentiel sur le prix de règlement des écarts de l'activation d'offres plus chères.

Récapitulatif des messages

Le volume de FCR et d’aFRR correspond au total de la réserve primaire et secondaire programmées au niveau France.

Le volume de mFRR et de RR correspond à l’agrégation de l’ensemble des offres d'ajustement spécifiques acceptées par RTE. Les offres d’ajustement non conformes sont refusées conformément aux règles MA-RE. Toute offre acceptée est susceptible d'être appelée et ainsi activée par RTE.

Offres acceptées

Le volume d’énergie de FCR et d’aFRR correspond à l’énergie totale fournie suite à l’activation automatique des réserves primaire et secondaire programmées.

Le volume d’énergie de mFRR et RR correspond à l’énergie totale fournie suite à l’activation des offres d’ajustement spécifiques.

Note : Le prix des volumes activés de FCR et d’aFRR n’est pas publié par RTE mais conformément aux règles services système fréquence, il est égal au prix Spot de référence.

Offres activées